Coups de coeur Lifestyle

Interview • DreamDay organisatrice d’événements

Interview • Daphné, DreamDay31 organisatrice d'événements

Bonjour à tous !

On se retrouve aujourd’hui pour un article un peu spécial car il s’agit d’une interview. Je me suis dit que ce serait une bonne idée de faire des interviews de professionnels de temps en temps afin de vous donner plus d’informations sur eux. Mais ce n’est pas tout, je voulais aussi réellement mettre en lumière un coup de cœur humain que j’ai eu pour Daphné, DreamDay qui est organisatrice d’événements à Toulouse. J’ai fait sa connaissance il y a plusieurs semaines et c’est elle qui a organisé notre événement de novembre pour le projet Curieuses Toulousaines (lire l’article par ici). Son professionnalisme et son excellent travail m’ont donné envie de lui donner un coup de projecteur sur mon blog. Donc n’hésitez pas à lire cet interview et surtout à faire appel à ses services, vous pouvez y aller en toute confiance.

ZOOM SUR DREAMDAY

 

Clémence – « Hello Daphné ! Comment vas-tu ? Peux-tu te présenter à mes lectrices ? »

Daphné : « Hello Clémence ! Beh écoute ça va, je suis en plein préparatifs de mon prochain événement, donc je cours partout et mon téléphone est devenu mon meilleur ami. Sinon pour me présenter à tes lectrices je dirais que j’ai 33 ans, je suis née en Belgique et je suis d’origine Italienne. J’aime voyager et mon dernier voyage m’a fait atterrir à Toulouse où je vis depuis presque 6 ans. »

Clémence – « Quel est ton parcours professionnel ? » 

Daphné : « J’ai un Master 2 en communication appliquée aux médias, spécialisation publicité, que j’ai obtenu à l’IHECS en Belgique. Suite à mes études j’ai quitté le sol belge pour travailler au Club Med en tant qu’animatrice pour enfants et pilote ski-nautique. Après avoir vécu dans quatre pays différents je ne me voyais pas retourner en Belgique, c’est pourquoi je me suis installée dans la ville Rose. A peine arrivée, j’ai travaillé pour un journal en tant que Chef de publicité. Suite à cela, j’ai continué en tant que commerciale, puis formatrice pour Engie. Après quoi j’ai été débauchée pour devenir Directrice commerciale pour un partenaire officiel d’Engie. Cette dernière expérience, pour laquelle j’ai tout donné, m’a ouvert les yeux sur le fait que j’aspirais à une vie professionnelle plus épanouissante où je pourrais librement suivre mes idées et relever mes propres challenges. Devenir mon propre patron était alors une évidence tout comme créer une société dans laquelle je pourrais réunir mes compétences en relationnel, négociation et communication. Il me restait à trouver le nom, ce qui a été le plus laborieux. Mais en fin de compte Dreamday était aussi une évidence car tout commence par un rêve et mon parcours en est le reflet. »

Interview • Daphné, DreamDay31 organisatrice d'événements

Clémence – « Justement, parle-moi de DreamDay ? »

Daphné : « Dreamday c’est en quelque sorte mon bébé. C’est un projet que je mûris depuis un an. Dreamday c’est de l’organisation événementielle sur-mesure pour particuliers et professionnels. Je peux opérer aussi bien à Toulouse, qu’au niveau national et international. Mon côté cosmopolite et mes contacts à l’étranger me permettent de pouvoir organiser des enterrements de vie de célibataire depuis Toulouse à Barcelone par exemple. Je peux organiser des anniversaires, enterrements de vie de célibataire, baby-shower, marchés de créateurs, séjours bien-être, inaugurations, repas de fin d’année, team-building et même mariages… La liste est non-exhaustive et j’étudie toute proposition. Avant de créer mon entreprise, j’ai étudié la concurrence et j’ai mis un point d’honneur à me différencier en apportant du sur-mesure et du rêve à tout événement. Je pars du principe que l’on peut tout faire dans la vie si on se donne les moyens de le faire. »

Clémence – « Quels types d’événements préfères-tu organiser ? »

Daphné : « J’affectionne tout particulièrement les événements hors du commun. Les baby-shower en France ne sont pas encore en vogue comme aux USA mais il commence à y avoir de la demande. A moi de faire en sorte que cette demande devienne une coutume. Fêter son divorce est également devenu un rituel à l’étranger, pourquoi pas ici ? A partir du moment où c’est d’un commun accord pourquoi pas fêter cela en tournant la page plutôt que de se morfondre et de déprimer. J’essaye de toujours voir le bon côté des choses. Les enterrements de vie de célibataire demandent un investissement relationnel car il faut collaborer avec la personne qui est à l’initiative de cette démarche et chercher ensemble ce qui réjouira la ou le futur(e) marié(e). Donc l’idée peut être commune mais l’organisation ce sera moi qui la mettrai en place pour que tout le monde puisse en profiter sans se taper dessus lol Donc j’aime aussi ce moment de challenge où il faut chercher de l’originalité à tout prix. »

Interview • Daphné, DreamDay31 organisatrice d'événements

Clémence – « Quel est ton point fort en tant qu’organisatrice d’événements ? »

Daphné : « Sans hésiter mon organisation carrée qui peut parfois agacer mes proches lol Mais je sais que c’est un atout pour gérer le stress et l’incertitude liés à un événement. Si tout le reste est organisé, on peut faire face à un imprévu. De manière équivalente je répondrais la négociation car je négocie tous mes tarifs avec les prestataires avec lesquels je collabore pour certains événements. De cette façon, le client peut se permettre de s’offrir mes services sans devoir débourser plus. Au contraire, en passant par moi, il aura droit à un événement réalisé par un professionnel au même prix que s’il l’avait fait lui-même. Je m’adapte au budget ou je propose un devis en fonction des attentes du client. »

Clémence – « Quelle est la journée type d’une professionnelle de l’événementiel ? »

Daphné : « Difficile d’avoir une journée type car en fonction des événements à venir le temps s’organise d’une certaine façon. Je dirais que le premier geste du matin, qui est lui irrémédiablement le même, c’est de checker ses mails et réseaux sociaux avant de prendre un bon petit déjeuner pour faire le plein d’énergie. Après, généralement, je traite les réponses aux questions des clients, prospects, partenaires ou fournisseurs. Les autres actions seront en concordance avec l’urgence du moment. On commence toujours un événement par la recherche du lieu, des prestataires et fournisseurs car c’est ce qui prend le plus de temps. Et la plupart du temps, je suis sur le terrain pour le repérage et la rencontre avec les futurs intervenants. »

Interview • Daphné, DreamDay31 organisatrice d'événements

Clémence – « Quel aspect de ton métier préfères-tu ? »

Daphné : « Le relationnel et la notion de partage. J’ai appris à travailler en équipe et travailler en solo n’est pas ce que je recherche en étant à mon propre compte. Il est important pour moi de collaborer avec des prestataires avec qui il y a un feeling pour m’amuser en travaillant et surtout partager la réussite d’un projet. Sans les autres, nous ne sommes rien, il faut juste trouver les bonnes personnes avec qui être compatible, du moins professionnellement parlant, et après ce n’est que du bonheur.

Je me suis rendue compte que j’étais réellement heureuse lorsque je rendais quelqu’un d’autre heureux. C’est pourquoi rien ne vaut plus pour moi que la reconnaissance d’un client ou prestataire qui me dit qu’il a passé un très bon moment grâce à mon organisation. »

Clémence – « Le mot de la fin ? »

Daphné : « Ce n’est que le début mais je souhaite réellement que ça marche car j’y crois ! Si tes lectrices pouvaient juste aller liker ma page ce serait déjà un bon début ! Plus sérieusement, je vous attends nombreuses pour mon prochain événement que j’organise autour d’un moment bien-être entre filles. Rendez-vous sur ma page Facebook @dreamday31 pour plus d’informations et pour tout autre projet dont vous souhaiteriez me parler. A bientôt ! »

DreamDay : contact@dream-day.fr | 06 52 37 51 67 | Site webPage Facebook | Instagram


J’espère que cet interview vous a plu

N’hésitez à laisser vos impressions en commentaires !

Tendance Clémence, blog Toulouse

Related Posts

No Comments

Qu'avez-vous pensé de cet article ? Laissez-moi votre avis :)