Loading...

Lecture • Carnet d’une Late Bloomer de Catherine Taret

livre lecture carnet d'une late bloomer tendance clémence blog

Bonjour à tous !

Je reviens aujourd’hui avec un nouvel article lifestyle pour vous parler de ma dernière lecture. Oui, j’enchaîne un peu en ce moment les revues sur les livres, mais je m’y suis remise, pour mon plus grand bonheur. Vous savez que j’apprécie beaucoup la lecture et encore plus de vous faire partager mes découvertes sur mon blog. Aujourd’hui, nous sommes parler des late bloomer au travers du libre « Il n’est jamais trop tard pour éclore » de Catherine Taret. Je vous avoue que ce n’est pas le style de lecture dont j’ai l’habitude, je lis plutôt des romans en général. Mais quand Flammarion m’a contacté pour me faire découvrir cet ouvrage, j’ai été particulièrement emballée par le pitch. Découvrons ensemble ce que sont les late bloomer et l’histoire de l’une d’entre-eux.

CARNET D’UNE LATE BLOOMER

livre lecture carnet d'une late bloomer tendance clémence blog

Le pitch (Quatrième de couverture)

« Il y a deux ans, comme le font des gens raisonnables quand il sont au fond du trou, j’ai consulté une voyante qui m’a fait cette surprenante révélation : Il ne faut pas vous inquiétez, vous êtes une late bloomer, tout va vous arriver plus tard dans la vie ! Selon elle, je n’avais rien taré, je prenais juste mon temps. J’étais en train de grandir, de m’enrichir, de pousser comme une plante au milieu de saison. Et surtout, un jour, c’est sûr, le sens allait se révéler à moi. J’ai retroussé mes manches, j’ai creusé pour déterrer leurs peurs, les croyances et les injonctions qui m’empêchaient d’avancer, j’ai semé les nouvelles graines qui allaient me faire éclore. Il n’y a pas d’âge, ni sexe, ni taille, ni poids pour être late bloomerC’est la beauté de cette aventure. »

livre lecture carnet d'une late bloomer tendance clémence blog

De quoi ça parle ?

Carnet d’une late bloomer n’est pas un roman à proprement parler. On suit, certes, une tranche de vie de Catherine Taret, mais pas seulement. On entre surtout profondément dans sa réflexion personnelle sur sa vie et dans sa quête d’y trouver un sens et sa place. Tout commencer quand la trentaine approche et Catherine réalise alors qu’elle se s’est toujours pas « réalisée ». Les mariages, les bébés, les carrières fleurissent autour d’elle, sans qu’elle ne puisse y goûter à son tour. Catherine est une late bloomer, elle fait partie de ces personnes à qui tout arrive plus tard dans la vie. Qui sont à leur apogée après les autres. Mais surtout, qui ont un fonctionnement différent et une autre quête du bonheur.

livre lecture carnet d'une late bloomer tendance clémence blog

On suit donc une dizaine d’années de la vie de Catherine dans son processus de changement. Elle quitte son job, cherche sa voix, en a beaucoup d’autres. Idem pour sa vie amoureuse, malgré les rencontres, elle n’arrive pas encore à trouver la relation qui la fait s’épanouir. Et ce n’est pas faute d’essayer. Dix ans de vie de l’auteur que l’on suit pas à pas, le livre contient beaucoup de références littéraires, artistiques, mais aussi à des théories que j’ai trouvé très intéressantes. De psychologues en voyantes ou encore numérologues et astrologues, Catherine se cherche et on voit naître son livre au fil des pages.

livre lecture carnet d'une late bloomer tendance clémence blog

Ce que j’en ai pensé

Il est très difficile de vous décrire ce livre. Comme je vous le disais, il s’agit en fait du processus de recherche du bonheur et du sens de la vie de Catherine. J’ai apprécié la suivre pas à pas dans ses expériences professionnelles et personnelles, dans ses découvertes. Ce livre n’est pas totalement une autobiographique, mais plutôt un carnet de route de son évolution. Je ne suis retrouvée dans Catherine de par son métier entre chef de produit, communicante, rédactrice web ou encore « créatrice » au sens large. Il est difficile de coller une étiquette précise à ce type de métier.

livre lecture carnet d'une late bloomer tendance clémence blog

Je vous avoue avoir été un peu perturbée par le rythme du livre. Nous passons de l’histoire de Catherine à ses réflexion, puis l’histoire reprend et ainsi de suite. Ce n’est pas un roman, il ne faut donc pas le prendre comme tel. J’ai du relire certains passages plusieurs fois pour bien les comprendre, mais j’ai trouvé ça très intéressant. En outre, toutes les références et ressources qu’elle utilise pour enrichir sa réflexion sont vraiment géniales. Elles sont listées à la fin du livre. J’ai fais pleins de découvertes de ce côté-là sur des théories, des livres, des sites internet et même des discours. Je n’entrerais pas plus dans les détails dans cet article, mais le travail de recherche de Catherine est assez impressionnant.

livre lecture carnet d'une Late Bloomer tendance clémence blog

Finalement, 

J’ai trouvé le phénomène des late bloomer aussi intéressant que complexe. Ils sont bien plus nombreux qu’on ne le croit. Mais surtout, cela ne doit pas être facile de se rendre compte qu’on l’on arrive à un moment de sa vie où on avance pas comme les autres. Ce n’est pas une maladie, c’est seulement un fait du destin, de la vie. J’ai pris conscience que je pourrais très bien être aussi une late bloomer. J’ai aujourd’hui 24 ans et Catherine s’est révélée vers la trentaine. Finalement, ce n’est pas un fléau, mais plutôt à fardeau qu’il faut savoir apprivoiser. Prendre son temps dans la vie n’est plus un problème, mais ne doit pas être une excuse non plus. Ce que j’ai retenu de ce livre c’est qu’il est important d’aller à son rythme pour trouver sa voie, mais aussi de faire un travail sur soi-même et se faire preuve d’honnêteté pour y parvenir.

  • Lien utile : Il n’est jamais trop tard pour éclore de Catherine Taret, 18 euros sur Amazon

Catherine Taret nous parle du concept de Late Bloomer dans cette vidéo :

Qu’avez-vous pensé de ma critique de Carnet d’une late bloomer ?

Ce livre pourrait-il vous intéresser ?

Tendance Clémence, blog Toulouse

Livre reçu gratuitement en partenariat avec Flammarion

No Comments

Leave a Reply