Loading...

Mes pires partenariats #1

partenariats 2

Bonjour à tous !

Je vous retrouve aujourd’hui avec un nouvel article humeur/humour pour vous parler encore une fois d’un sujet spécial blogging. Aujourd’hui, nous allons aborder les partenariats, mais d’une façon assez particulière. En effet, je vais vous parler de mes pires partenariats ou demandes de partenariats ! Sans citer de nom, bien évidemment, je vais vous raconter trois anecdotes de demandes inédites et partenariats galères qui ont surtout pour but de vous prendre pour une idiote en exploitant au maximum votre communauté et votre force d’influence sur vos lecteurs. Si cet article vous plaît et que vous voulez en voir d’autres, n’hésitez pas à me le dire en commentaire, j’ai encore quelques anecdotes en réserve ! Egalement, racontez-moi une de mes vos pires expériences personnelles si vous êtes blogueuses ! Sans plus attendre, c’est parti ! 

partenariats 6

Partenariat numéro 1 : belles promesses et exclusivité

J’ai fait ce partenariat l’année dernière, environ à la même période et je l’ai clairement regretté. Un site de parapharmacie en ligne m’a contacté en me promettant monts et merveilles, le partenariat du siècle. Voulant développer leur activité et surtout toucher une clientèle plus jeune, ils voulaient faire appel aux blogueuses. Ils m’ont clairement promit un gros partenariat à long terme, avec des produits, des concours pour mes abonnés et même … un emploi ! Etant à la recherche d’une nouvelle alternance à cette période j’étais vraiment ravie, mais tout n’était que mensonge. Ils avaient du bien se renseigner avant… Nous avons été cinq, je crois, à être contactées, et une d’entre-nous a même abandonné en cours de route et j’aurais du faire la même chose !

En gros, le site nous « proposais » de faire la promotion de leur activité et de leurs produits. J’ai eu le droit à un bon d’achat de 30 euros sur le site (soit deux malheureux produits) contre : un article revue à réaliser, parler des produits dans au moins deux vidéos et puis régulièrement sur mon blog… Mais si possible qu’ils choisissent les dates. Mais surtout faire le concours le plus galère de ma vie ! Quelque chose de vraiment mal fait à partager sur Facebook avec un hashtag (sachant que les hashtags fonctionnement très mal sur FB), avec des photos à faire poster par les participantes, etc … Bref le truc bien relou, je leur avait signaler que leur méthode n’était pas la bonne, que le concours était trop compliqué et ne fonctionnerais pas.

Evidemment on m’a envoyé balader, puis quelques jours après le début du concours il s’avère que j’ai raison et on changer le fonctionnement, mais c’était leur idée hein, pas la mienne… Une preuve que nous les blogueuses nous sommes prises pour des panneaux de pub sans cerveau (surtout que la pub, le marketing c’est mon job). Je précise que j’ai eu droit à un planning de publications sur deux semaines extrêmement lourd, avec quoi publier, sur quel réseau, quel jour et à quelle heure (et même des textes)… Je me suis exécutée avec patience… au moins pour vous proposer un concours. Contrat d’exclusivité à l’appui avec interdiction de travailler avec un autre site similaire (la blague), j’ai finalement imposer un contrat de seulement 3 mois « pour test » avant de m’engager sur la durée. Eh oui blogueuses faites toujours attention à ce que vous signez.

Surtout que le site voulait que je redirige vers eux absolument tous les produits qu’ils vendaient si j’en parlais, que je les aie reçus ou non. Comme je reçois régulièrement des produits par des agences de presse ou encore des marques directement comme le groupe Pierre Fabre, il était hors de question que je m’enchaîne à un site en particulier ! Refus encore de ma part pour cette condition mais ça a été difficile, sans compter que c’est loin d’être le site leader sur le marché. Finalement, j’ai mené l’opération comme j’ai pu entre du harcèlement par mail et des rendez-vous téléphoniques à pas d’heure. Mais je suis vraiment ravie d’en être débarrasser ! Malheureusement, il est parfois difficile de « flairer » ces partenariats foireux.

partenariats 4

Partenariat numéro 2 : le bon d’achat

Cet exemple de demandes de partenariats est courant, du coup je ne pense pas qu’à une marque en particulier. Il est tellement courant que les marques viennent nous démarcher avec de beaux discours ! Elles nous proposent généralement de choisir un ou plusieurs produits, etc… on fixe ensemble toutes les conditions et finalement… On reçoit gentiment un mail avec un bon d’achat de -20%, ravie ! Je ne suis pas là à quémander, mais j’explique aux marques que, déjà les codes promo c’est courant sur le net et que, si je dois en plus faire un investissement financier, autant que je m’achète le produit directement sans aucune obligation d’en parler sur mon blog derrière.

Les marques n’ont pas conscience de la quantité de travail que l’on doit fournir entre la rédaction des articles, les photos, les retouches, le référencement, etc… En gros une journée de travail est vite passée. Surtout que, en général ce sont sur des produits assez onéreux. Je ne vois donc pas l’intérêt pour moi, c’est comme si j’allais au bureau et que je payais mon patron pour y être. Quand je demande si je peux simplement partager ce code à mes lectrices, on me répond souvent que non, ce code est pour que j’achète, le forcing est donc présent, l’achat est inévitable… Blogueuses un conseil : évitez !

partenariats 8

Partenariat n°3 : le silence radio

Encore un exemple de partenariat qui est d’ailleurs assez récent, mais pas isolé lui non plus. On m’a contacté il y a quelques semaines pour découvrir une marque nationale et surtout faire, encore une fois, la promotion des vêtements auprès d’une cible plus jeune que leurs clients habituels. Après beaucoup de blabla par mail, la marque m’indique que je dois absolument passer à la boutique avant de faire quelconque partenariat. Personnellement, ça ne m’arrange pas toujours puisque je travaille et j’ai aussi d’autres obligations… J’ai répond que j’y passerais à l’occasion quand je serais dans le coin de la boutique (un quartier où je vais rarement…) mais que je ne m’y déplacerais pas un jour précis.

Finalement, toujours de bonne volonté, j’ai pris sur mon temps pour y passer. Comment vous dire que l’accueil glacial m’a bien mise mal à l’aise. Un peu de forcing pour essayer un jean qui ne m’allait pas du tout (trop petit et trop long), mais « magnifique » sur moi n’est-ce pas ? Bref, sans oublier que j’étais censée y récupérer un petit cadeau (pas une vraie pièce mais un goodie de la marque), bon clairement je m’en fichais totalement, mais au moment où la vendeuse m’a demandé de façon limite « y’a un cadeau non ? » tu réponds naturellement que tu n’es pas sûre, car ça me met vraiment mal à l’aise de demander. Au final, je suis repartie les mains vides avec un « vous ne prenez pas de photos ?! » non merci…

Quelques jours après, la chargée relations presse me renvoie un mail en me demandant quelle a été mon expérience dans la boutique, je lui raconte gentiment tout ce que je vous ai dit en étant beaucoup plus soft. Et puis silence radio, bien sûr… Donc je me déplace exprès, cela ne se passe pas très bien et bien sur la marque fait la morte… Une réponse au moins pour s’excuser aurait suffi, car je ne comptais absolument pas travailler avec cette marque de toute façon. La politesse selon les marques.

partenariats 0

J’espère que le partage de ces expériences avec les partenariats vous aura plût et peut-être fait sourire. Je ne me plains pas et je ne fais pas la diva, mais parfois c’est un peu exagéré !

N’hésitez pas à me donner vos avis en commentaires ci-dessous !

Retrouvez mes autres articles humeur sur mon blog !

 

*Toutes les photos sont les miennes

Tendance Clémence blog mode Toulouse

Comments (12)

  • Lilli de... 1 année ago Reply

    Tu as oublié le partenariat sous forme de bon d’achat pour lequel tu dois rajouter un max car tous les articles sont bien plus chers 🙂

    Tendance Clémence 1 année ago Reply

    Coucou 🙂 Mais si c’est justement le point abordé dans la deuxième partie, après je garde quelques exemples pour des prochains articles 🙂 bon dimanche !

  • avintagegirltoday 1 année ago Reply

    Ton article est très intéressant. Tu as juste oublié de parler des marques qui te demandent d’écrire un article pour présenter leur site, « vendre leurs produits » etc mais sans qu’elles te filent un objet de leur site. Et tout cela pour…..20 dollars 🙂 et 10 dollars pour 3 mois pour mettre leur bannière sur ton site.

    Tendance Clémence 1 année ago Reply

    Coucou 🙂 Je n’ai pas « oublié » j’ai juste choisi seulement 3 anecdotes pour ce premier article et si ça plaît j’en ferais d’autres, je garde donc d’autres anecdotes pour plus tard 🙂 . C’est sur que les marques abusent parfois ! Bonne soirée !

  • hellobeautygeek 1 année ago Reply

    Ahah le cas N°3 je m’en rappel, tu en avais parler sur Snap !
    Pour ma part je n’ai jamais fais de partenariat sur mon blog, en même temps je n’ai pas énormément de vue etc donc je ne dois pas intéresser les marques c’est normal ! Cependant j’ai déjà eus deux ou trois demande dont une du genre de ton 2iem cas. Une femme voulait que je teste un sac de sa petite boutique ( en Bretagne je crois ), après avoir regarder ce qu’elle avait, y avait pas grand chose qui me plaisait, mais elle me faisait tel % sur mon achat et je devais en parler, je lui ai alors expliquer qu’à mon sens, si elle venait me démarcher pour venir faire de la pub sur mon blog, je ne devais rien payer, et elle m’a dit que ça ne faisait pas longtemps qu’elle avait ouvert sa boutique et qu’elle ne pouvait pas se le permettre.
    Je le dis souvent, mais plus le temps passe, moins j’ai envie de faire des partenariats ( si un jour j’en ai l’occasion ). Dès que je vois clairement un article ou vidéo sur un partenariat genre  » ma routine cheveux du moment  » avec QUE des produits de la même marque (et toute la gamme bien sur) je ne regarde même pas car j’ai toujours l’impression que l’avis de la personne n’est pas tout à fait honnête.
    Des partenariats de temps en temps oui, mais pas tous les deux articles ! bouh ! ^^

    Tendance Clémence 1 année ago Reply

    Je suis d’accord avec toi ça ne donne vraiment pas envie de collaborer avec des marques ce genre de cas. On a surtout l’impression d’être prise pour une idiote et c’est bien le cas !

  • laptiteviedekoko 1 année ago Reply

    Moi j’ai eu le droit à  » commander sur le site et mettez paiement par chèque, on vous enverra le produit grâce à votre commande » µ
    J’attend toujours……

    Tendance Clémence 1 année ago Reply

    Ca aussi ça m’est déjà arrivé ! Pff

  • J’ai eu le coup de la marque ou plutôt une ambassadrice de la marque qui me contacte, me demande si je suis intéressée pour tester les produits et au final quand tout est choisi, elle me dit que je vais bénéficier de -30% sur ma commande… Résultat, j’aurais dû payer environ 400 euros pour faire de la pub… Je lui explique bien entendu que ça ne fonctionne pas comme ça et elle me répond que c’est déjà une chance de tester des produits si formidables… WTF?
    Quelques jours plus tard, une autre ambassadrice me contacte, je lui dis tout de suite que si c’est pour avoir -30% et être en plus obligée de dire du bien de la marque même si c’est faux, le partenariat ne m’intéresse pas… Là elle s’offusque en me disant que c’est n’importe quoi et qu’elle ne veut pas du tout me proposer ce type de partenariat… Je la laisse faire son discours pour voir là où elle veut en venir et au final… Il faut encore que je paye pour lui faire de la pub…
    Autre partenariat foireux avec une créatrice d’accessoires qui voulait organiser un concours mais qui au final ne m’a jamais fait parvenir les lots. J’ai donc dû offrir les produits qu’elle m’avait envoyé pour les photos de ma poche pour ne pas laisser mes abonnées sans rien… Ils nous prennent vraiment pour des pigeons des fois!

    Tendance Clémence 1 année ago Reply

    Ahah ton commentaire m’a bien fait rire. C’est courant ce genre de « proposition » n’empêche. Personnellement je préfère m’acheter le produit moi-même sans obligation derrière, c’est vraiment n’importe quoi ce genre de démarche.

  • Alexandra 1 année ago Reply

    Pour une jeune blogueuse comme moi, c’est intéressant d’avoir des retours d’expériences de blogueuses plus certifiées comme toi ! C’est vrai que j’ai tendance à m’enthousiasmer vite quand je reçois une demande, car c’est tout nouveau. Et au début, on ne sait pas quel prix annoncé, quelles conditions refuser etc.. ça m’est déjà arrivé de refuser une proposition car je trouvais la démarche trop cavalière et les produits pas du tout adaptés à la cible de mon blog.
    Les entreprises prennent les blogueuses pour des affiches pub, et effectivement, ne se rendent pas compte du travail qu’il y a derrière…

    Tendance Clémence 1 année ago Reply

    Coucou ! C’est normal d’être un peu perdue au début mais en effet tu as raison de ne pas accepter n’importe quoi, surtout si le feeling ne passe pas !

Leave a Reply