Beauté Revues

Palette Gwen Stefani x Urban Decay

URBAN DECAY 3

Bonjour à tous !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous proposer une nouvelle revue beauté sur une de mes dernières acquisitions niveau maquillage, mais surtout ma toute dernière palette pour les yeux ! Il s’agit de celle de Gwen Stefani et Urban Decay, elle me faisait de l’oeil depuis longtemps, j’ai beaucoup résisté lors de sa sortie (surtout quand j’ai vu le prix, cela n’a pas été très difficile). C’est finalement grâce à un chèque cadeau que j’ai voulu craqué ! Après avoir longuement hésiter avec la Sweet Peach de Too Faced, qui finalement a trop de tons orangés pour moi, j’ai craqué pour celle-ci. Je vous avoue que j’ai eu un peu peur quand j’ai constaté qu’elle n’était plus disponible sur le site de Sephora : c’est une édition limitée. Cependant, il y a encore du stock en boutique, n’hésitez pas donc pas à vous déplacer et surtout à la demander, car elle est souvent cachée dans les tiroirs. Je n’aurais donc pas de lien à vous donner aujourd’hui et j’en suis désolée, mais je voulais vous faire une petite revue ainsi que des swatchs. Enjoy !

URBAN DECAY 2

Le packaging

Au niveau du packaging, je vous avoue que si je le trouve joli, il ne m’a pas non plus transcendé. J’ai d’ailleurs du mal à comprendre l’intérêt de ces ronds noirs… j’aime le côté doré par contre. Elle est très solide, ce que j’apprécie, bien que pas tellement compacte (je l’ai quand même prise pendant mes vacances). Quant à l’intérieur, elle est pourvue d’un grand miroir qui est vraiment très pratique ! La palette contient 15 fards qui sont bien disposés, à une distance raisonnable pour ne pas déborder les uns sur les autres. Car oui, ça peut être un problème avec les fards les plus foncés dans les palettes.

Les couleurs

Comme je vous le disais, la palette est pourvue de 15 fards, ce que je trouve vraiment plus que correct. Les teintes sont majoritairement des tons nude, ce que je préfère ! Mais surtout, on trouve plus de textures irisées, satinées, voir paillettés que des mats. Pour mon plus grand bonheur ! Je la trouve très équilibrée dans le sens où on a ENFIN un grand choix de couleurs lumineuses claires (ma passion), mais aussi trois tons de fards de transition (un taupe froid, un nude, un marron moyen). Ainsi que trois teintes foncées (un aubergine, un gris et un noir), dont le fameux « Blackout », le fard noir le plus pigmenté de l’univers. Mais aussi, trois couleurs plus pop ce sont glissées dans la palette. Pour ma part, ce n’est pas trop mon dur, cependant je trouve qu’elles sont tout à fait utilisables ! Si vous les trouver trop flashy, vous pouvez aisément mélanger le rose avec un clair pour donner une couleur poudré, le jaune aussi pour obtenir un doré ; quant au bleu, il fais un ras-de-cil superbe ! Finalement, on s’en sort très bien avec une palette de tous les jours très jolie. Mon seul regret : un fard marron foncé bien irisé, un basique pour les coins externe qui me manque…

URBAN DECAY 8

La qualité des fards

Je trouve que la pigmentation est au rendez-vous pour tous les fards de façon générale. Les deux qui me décoivent un peu sont le beige mat « Stark », qui se voit vraiment très peu alors que c’est censé être un fard de transition, je m’en sert juste pour estomper au final. Mais surtout, le « Pop » qui est plus pailleté que pigmenté et donc nécessite de le travailler un peu plus longtemps ou de l’utiliser humide, ce que je n’aime pas trop faire. Pour le reste rien à signaler, les couleurs et les reflets des ombres à paupières sont canons : A noter tout de même que les fards sont vraiment très poudreux… Je pensais vraiment qu’Urban Decay avait fait des progrès de côté-là depuis les Naked, or ce n’est pas le cas, c’est vraiment dommage ! Ça ne me dérange pas tant que ça étant donné que les couleurs me plaisent beaucoup, mais ça reste un axe d’amélioration pour la marque. Niveau tenue, avec une base c’est parfait, je n’ai rien remarquer de particulier, la qualité de la marque est là.

URBAN DECAY 7

URBAN DECAY 6

URBAN DECAY 5

URBAN DECAY 1

Bilan,

Très honnêtement, je suis vraiment contente de mon acquisition. J’avais vraiment peur d’être déçue dans le sens où les fards nude c’est compliqué si la qualité n’est pas au rendez-vous ou que la tenue est mauvaise. Cependant, j’ai encore une fois fait confiance à la marque Urban Decay et je ne suis pas déçue. Je vous la conseille si vous êtes une fan de nude et surtout de fards irisés, car on trouve vraiment des nuances intéressantes dans cette palette, c’est vraiment celles qui manquait à ma collection ! Je pense qu’elle est parfaite pour toutes les couleurs d’yeux et de peaux, sauf les plus foncées peut-être. Les trois couleurs pop permettent de s’amuser un peu lorsqu’on on a envie, du coup elles ne pénalisent pas la palette. Si elle vous plaît, je vous conseille de ne pas attendre avant que tout le stock restant dans les boutique Sephora ne soit écoulé.

Retrouvez aussi ma revue sur les palettes Naked d’Urban Decay !

URBAN DECAY 4

Tendance Clémence blog beauté Toulouse

Related Posts

1 Comment

  • Reply
    SOO RAGNOUS
    13 juin 2016 at 16 h 54 min

    Elle est vraiment canon cette palette !
    Le fard Danger est magnifique !!!!

  • Qu'avez-vous pensé de cet article ? Laissez-moi votre avis :)