blog humeur photo principale

Bonjour à tous !

Je reviens aujourd’hui avec un article spécial qui est totalement hors des sujets que j’ai l’habitude d’aborder sur mon blog, même si celui-ci en est directement le sujet. Je vous avoue que l’envie ne manque pas de vous faire des posts “humeur” pour vous parler de différents sujets, notamment ceux en rapport avec le blogging. Ne pas prendre position est avant tout un choix, car je suis quelqu’un avec des idées, des plaintes et des suggestions ; mais j’avoue avoir parfois du mal à les exprimer. Ce n’est pas comme si je ne m’étais jamais disputée avec des gens sur internet, je n’avais pas envie que mon blog soit une source de débat et je ne le souhaite toujours pas. Cependant, je change un peu d’avis aujourd’hui, en fait je voulais vous parler d’un fait que j’ai remarqué de moi-même depuis quelques temps. Mais aussi, que j’ai observé chez d’autres blogueuses. Je voulais traiter de fameuse question “Vous vivez de votre blog ?” lorsqu’on rencontre un partenaire ou des acteurs du milieux du blogging, même d’autres blogueuses.

blog mode sac chloe

“Votre blog est votre métier ?”

Je vous assure que cette question est celle que l’on me pose le plus en ce moment, que ce soit des partenaires, des acteurs du milieu, des proches ou plus ou moins proches, elle brûle toutes les lèvres. Sans compter sur le petit regard légèrement hautain durant la question ; qui est suivi de celui clairement déçu, genre “tu n’est pas assez bien pour ça” lorsque je répond que non, mon blog n’est pas mon métier. Merci aux Betty, Enjoy Phoenix, Zoella et compagnies qui nous ont ouvert la voie et démocratisent ce nouveau métier. Cependant, c’est à double tranchant… Si tu vis de ton blog = tu es une feignante qui ne fait rien de la journée, tu es toujours absolument disponible. Si tu ne vis pas de ton blog = tu n’est pas assez bonne, tu es une ratée, (aie finalement on ne va peut-être pas collaborer ensemble). J’exagère légèrement pour vous faire comprendre ma pensée, mais globalement c’est ce qui se passe. Même si personne ne me le dit directement, le non-verbal et le paraverbal ne trompent pas. Peut-être que je suis plus enclin à détecter ce genre de signes de mon métier dans le marketing, mais c’est parfois vraiment gênant.

blog bougies yankee candle

Blogueuse à tout prix ?

Les gens sont souvent très surpris quand ils apprennent mon métier et j’attend alors tout un discourt : “Mais le blog doit te prendre un temps fou !” , “Tu ne veux pas te lancer ?”. Oui, alors déjà, ce n’est pas forcément un choix et en effet, si ton blog ne génère pas assez de vues/followers, il faut voir la réalité en face : tu ne pourras pas en vivre, car la majorité des blogs sont des métiers grâce à la publicité rémunératrice, mais pas seulement, ce n’est pas le sujet. Et peut-être que, éventuellement, je n’ai pas envie d’en vivre, là tout de suite dans l’immédiat. Sachant que j’ai fais certaines études, pour arriver à certains objectifs, que clairement j’ai galéré, ce n’est pas mon souhait dans un futur proche, pour moi ça reste un loisir, je le dis et le répète. Cependant, cela ne veut pas dire que je ne gagne pas d’argent via mon blog, c’est simplement que je ne capitalise pas dessus et que je ne le vois pas comme un objectif de vie, là tout de suite. A noter aussi que certaines blogueuses qui vivent de leur blogs arrêtent leur activité à un moment donné, j’en connaît plusieurs. Tout simplement car elles ont envie d’avoir un métier plus stable, un cadre de travail, une sécurité… Car vivre de son blog c’est avant tout un statut juridique.

blog toulouse tendance clémence capitole

Blogueuse = libertée ?

Cependant, je reste convaincue qu’être blogueuse est un métier génial. Vivre de sa passion que demande le peuple ? Personnellement, je souhaite plus que tout travailler dans le domaine des cosmétiques/de la mode, mais dans ma branche professionnelle. Après, c’est sur que si j’avais l’opportunité de vivre de mon blog, là, demain, j’y réfléchirais quand même. Je ne dis pas “Non, jamais de la vie”. Mais ce n’est pas censé être une finalité en soi, quand j’ai crée mon blog il y a plus de 5 ans personne ne se posait ce genre de questions et finalement on était moins emmerdées. Entre le cliché de la “blogueuse gratteuse” (nous en parlerons plus tard), la feignante et celle qui n’est pas assez connue, on a finalement une bien mauvaise image auprès de la plupart des marques et du grand public (surtout ceux qui ne sont pas dans l’univers beauté et ne le connaissent pas).

blog tendance clémence vêtements

Finalement, qu’en pensez-vous ?

Blogueuse de métier = feignante, blogueuse loisir = ratée ? Je schématise, je caricature, il est évident que je ne suis pas d’accord avec ces clichés et je pense que vous non plus, mais avez-vous le même ressenti que moi ? A noter que, lorsqu’on me propose des projets, des événements ou autres… On part du principe que je suis blogueuse de métier et donc disponible 24h/24h, quand je dis que je travaille on est déçu, on me le reprocherais presque, bref, dans le milieu mon emploi est un fardeau.

Vous avez dit paradoxal ?

 

ps : les photos m’appartiennent, elles sont hors sujet en effet ^^

Related Posts

Show Comments Close Comments
  1. Mathilde Leger
    24/04/2016

    Malheureusement je pense que comme dans beaucoup de domaine c’est soit blanc soit noir… Tu en vis = tu es investie tu n’en vis pas = tu le prends à la légère.
    Je trouve ça triste car je pense que certaines “s’enferment” dans leur vie de bloggeuse pour en vivre. Mais une fois que ça s’arrête si tu n’es pas aussi grande que Betty il se passe quoi ????

    Reply
  2. La Petite Frenchie
    24/04/2016

    Ahh je l’attendais avec impatience cet article ! Bon tu sais déjà ce que j’en pense puisqu’on en discute assez souvent et on a déjà fait le même constat quand on a rencontré des personnes dans le cadre de nos blogs surtout aux événements. Faire de son blog un loisir peut être un choix et on ne devrait pas avoir honte de le dire. Celles qui ont un métier à côté de leur blog comme toi (ou moi haha), peuvent avoir d’autant plus de mérites quand on sait combien de temps cela prend de tenir un blog de manière régulière.
    Très bon article et je dis OUI aux articles humeurs ! Moi aussi, je voulais en écrire mais comme toi, je ne souhaite pas que mon blog devienne un lieu de débat vu comment les gens parfois réagissent avec une telle animosité. Me tarde de lire le prochain 🙂

    Reply
  3. Robert Marina
    25/04/2016

    Je suis toute a fait d’accord avec toi. Des que tu fait un truc qui te plait il trouvent toujours as redire. J’espère que tu referas un autre article sur l’humeur celui ci été top. A très bientôt pour tes articles.

    Reply
  4. Le blog d’une gauchère
    25/04/2016

    Tu as tout résumé haha. Bon article Clémence 🙂
    Je pense la même chose, que ce soit par rapport aux blogueuses, ou aux youtubeuses, tu as soit le “tu gagnes ta vie avec ça, et donc tu es une fainéante” soit tu n’en gagnes pas et c’est parce que tu ne sais pas faire proliférer la tune sur ton blog 🙂

    Au passage, félicitation pour ton projet avec Laura 🙂

    Bisous 🙂

    Reply
  5. melle lunettes
    25/04/2016

    Tout à fait d’accord avec toi Clémence, dans tous les cas, les gens jugent, et ça ne changera jamais ^^ !

    Bisous 😉

    Reply
  6. Camille
    25/04/2016

    Haha le fameux article 🙂 tu fais très bien d’en parler c’est un sujet très intéressante.
    A ma petite échelle, j’ai le même ressenti que toi :/ c’est malheureux que les gens tombent dans ces stéréotypes inventés de toute pièce ….
    des bisous ♥

    Reply
  7. SOO RAGNOUS
    10/05/2016

    Très bien parlé, je n’aurais pas dis mieux. J’ai hâte de lire tes prochains articles du style. Tu as totalement raison 🙂

    Reply

Quelque chose à ajouter ? Partage-moi ton avis en commentaire !