Un peu de lecture avec le roman de Lucie Castel

Aujourd’hui pour se retrouve pour un article lecture car j’avais envie de vous faire part d’un des derniers romans que j’ai lu ces dernières semaines. Il s’agit du livre “Pas si simple” de l’auteur Lucie Castel. A savoir que j’ai reçu une version non définitive via la plateforme pour les blogueuses Octoly, ce qui explique la couverture qui n’est pas celle sous laquelle le livre sera vendue.

Mais très honnêtement cela me convient très bien, après tout c’était le contenu qui m’intéressait avant tout. Et je n’ai pas été déçue, bien au contraire ! Je ne suis pas une spécialiste des articles “lecture” car ce n’est pas le thème principal de mon blog. Je vais donc essayer de vous expliquer simplement pourquoi j’ai aimé ce roman et peut-être vous donner envie de le lire à votre tour.

Pas si simple de Lucie Castel

Pas si simple de Lucie Castel

Résumé (4ème de couverture)

pas si simple lucie castel

Pas si simple de Lucie Castel

Le contexte : Angleterre vs France

Vous l’aurez compris à la lecture de ce résumé, on se retrouve bien au cœur d’une histoire d’amour, mais pas que. En lisant la quatrième de couverture et en voyant l’histoire des deux sœurs, j’ai eu tendance à tout de suite penser qu’il y aurait une petite gue-guerre entre elles pour le-dit garçon. Il n’en est rien et je vous avoue que j’en été rassurée. Je n’aime pas vraiment les histoires de haines entre frères/sœurs ou encore pire sœurs/sœurs. Justement, le lien entre Scarlett est Mélie est assez fort, sans pour autant qu’elles se ressemblent, absolument pas et j’ai beaucoup apprécié cet aspect. Si Scarlett est assurément le personnage principal, la place de Mélie dans l’histoire est tout aussi intéressante, j’ai énormément aimé ce personnage.

On est donc avec les deux sœurs, coincées à l’aéroport en Angleterre et qui sont dans l’impossibilité de rentrer chez elles, en France. Le fait qu’elles soient françaises m’a plût, car pour une fois on est pas sur un roman typiquement américain, ça change. Je n’irais pas dans le détail du pourquoi du comment elles restent bloquées là-bas, je vous laisserais le découvrir dans le livre. Et justement, l’histoire ne se passe que sur quelques jours, un temps assez court pour un roman et c’est encore un point que j’ai apprécié. Cela me fait penser au format pièce de théâtre. Nous avons donc toute une première partie qui se passe dans l’aéroport et alentours. Et une seconde qui se déroule dans l’appartement de William, le britannique rencontré sur place.

Comment et pourquoi les deux sœurs se retrouvent-elles chez lui pour le Réveillon de Noel ? Encore une fois, je vous laisserais le découvrir. Car les raisons de tout ça ne sont pas vraiment ce qui nous intéresse dans le roman de Lucie Castel. Mais plutôt, l’action en elle-même qui se révèle de plus en plus forte au fil des pages. Je rajouterais que tout au long du livre, le contraste Angleterre/France est assez présent. On parle des clichés des uns et des autres avec humour et légèreté, des différences de cultures et c’est parfois vraiment très drôle.

Pas si simple de Lucie Castel

L’amour entre Scarlett et William

Bien entendu, les deux protagonistes principaux tombent amoureux. Je ne sais pas si je dois parler de coup de foudre, au début on en est pas surs. D’ailleurs, tout au long du roman l’histoire est remise en question et on se laisse clairement prendre au jeu. On a envie de leur crier ce qu’ils doivent faire, qu’ils ne doivent pas hésiter, mais foncer. Facile à dire… Je me suis mise à la place des ces deux personnages pendant toute la lecture. Et il est clair que quand on prend en considération leur situation professionnelle, mais surtout familiale, leurs antécédents et le fait qu’ils soient encore tous les deux en deuil (mais pas le même type de deuil). Ce n’est pas facile.

On a Scarlett qui résiste de toute ses forces jusqu’au dernier moment. William qui se laisserais bien tenté mais qui se rétracte à son tour. On peut dire qu’ils ont du mal à être sur la même longueur d’ondes au même moment. Cependant, à aucun moment l’histoire n’est niaise ou lassante. Jamais je ne me suis dis “encore une histoire à la Twilight ou 50 Nuances de Gray”. Non, leur histoire est plus vraie, plus réelle et plus authentique. Et clairement, cela pourrait nous arriver à vous comme à moi. C’est cette réalité qui fait l’intérêt du livre de Lucie Castel.

Pas si simple de Lucie Castel

Les vilains petits secrets

Tout au long de l’histoire, on découvre des secrets de chacun des personnages. Et c’est clairement ce qui donne un rythme au roman. Ce qui nous empêchent de décrocher. Au travers de situations cocasses, chacun à quelque chose à révéler. A savoir qu’une fois arrivées chez William pour le fameux Réveillon de Noel, on voit toute la sainte famille de celui-ci débarquer… Et je peux vous dire que chacun des membres est unique et que chacun renferme quelque chose qu’on a “plaisir” à découvrir. Parfois c’est drôle, parfois c’est moche mais cela apporte une plus value au livre.

Ce qui m’a plût dans “Pas si simple” de Lucie Castel

Je pense que vous l’aurez compris tout au long de l’article. J’ai aimé à la fois les personnages, les liens entre eux. L’histoire d’amour qui n’est ni cucul, ni trop clichée, mais bel et bien un rêve éveillé mais pas impossible si on regarde bien. Le dénouement m’a ravie car j’aime les histoires qui finissent “bien”. Même si j’avais peur d’espoirs jusqu’à la dernière minute. J’aime les livres qui abordent des sujets importants avec humour comme ici. Le deuil est très présent, intense mais réaliste. On aborde aussi le grand sujet de la famille, de l’argent, de la carrière professionnelle ou encore de l’homosexualité. Mais surtout, la liberté de ses choix, le fait que ce sont eux qui guident notre vie. Et que, finalement, on peut bien se laisser porter par nos envies parfois, plutôt que par la raison.

Pas si simple de Lucie Castel

Je vous le conseille si :

Vous n’êtes pas de très grandes lectrices (ou même si vous l’êtes), car il est très simple à lire et assez court finalement. Je vous le recommande aussi si vous aimez un minimum les histoires d’amour et si elles semblent “impossibles” c’est encore mieux. Cependant, l’humour est omniprésent dans ce livre, donc attendez-vous à esquisser des sourires tout au long des pages. Enfin, si vous appréciez les personnages décalés, les scènes inattendues voir parfois grotesques, il fera à coup sûr votre bonheur !

  • Lien utile : Pas si simple de Lucie Castel, 12.90€ à la Fnac

Avez-vous lu ce livre ? Mon article vous a-t-il donné envie ?

Avez-vous de nouveaux romans à me recommander ?

Tendance Clémence, blog Toulouse

Livre reçu gratuitement en partenariat avec Octoly

Related Posts

Show Comments Close Comments

Quelque chose à ajouter ? Partage-moi ton avis en commentaire !