Loading...

Adopter un chat en association (Le Chat Libre)

 

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je reviens pour un article lifestyle, afin de vous partager une nouvelle « expérience de vie » qui me tiens particulièrement à cœur. Avant d’entrer dans le vif du sujet, je voulais vous parler de mon désir, voir de mon besoin de diversifier un peu mon blog. Même s’il est et restera centré mode et beauté, ces temps-ci je n’ai pas trouvé le temps pour écrire sur d’autres sujets. Que ce soit sur des articles lectures, séries, cuisine ou autre, j’ai totalement délaissé cette partie du blog.

Je dois vous avouer que j’ai aussi toujours une appréhension d’écrire ce genre d’articles car j’ai « peur » qu’ils soient mal accueillis ou qu’on ne me trouve pas légitime dans ces domaines. Je compte sur vous pour le me dire. Bref, vous l’aurez compris dans le titre, aujourd’hui on va parler animaux et plus précisément d’adopter un chat au travers d’une association, ce qui a été notre cas pour Ivy. Bonne lecture !

ADOPTER UN CHAT EN ASSOCIATION

Adopter un chat en association Le chat libre toulouse

Notre désir d’avoir un animal

Je voudrais d’abord poser un peu le contexte, celles qui me suivent depuis longtemps savent que je suis une amoureuse des chiens. J’ai eu un labrador étant plus jeune et clairement je rêve d’en adopter de nouveau. Mais voilà, un si gros chien en appartement, ce n’est pas facile à gérer mais surtout, je ne veux en aucun cas qu’il soit malheureux, qu’il manque d’espace. Avec mon amoureux, nous avons donc penser à nous diriger plutôt vers un chat pour le moment. Je n’avais jamais eu de chat, ni dans ma famille donc je ne savais pas comment appréhender le contact avec eux. Mais Mickaël, ayant plus l’habitude, a réussi à me rassurer et finalement je n’ai eu qu’une idée en tête : adopter un chaton.

Nous n’avions pas de préférences quant à la race, bien que nous trouvions les chartreux mignons. Cependant, je préférais autant faire une bonne action en recueillant un chaton sans foyer, au travers de connaissances ou d’une association. C’est lors d’une soirée de départ d’une copine de Master que nous avons discuté avec un autre couple d’amis. Ceux-ci allaient le lendemain à la rencontre de l’Association Le Chat Libre à Toulouse qui sont présents plusieurs dimanches par mois dans des animaleries et magasins de jardinage. Ni une, ni deux, me voilà en train de casser les pieds à Mickaël pour faire une virée chez Jardiland le lendemain, bien décidée à ne pas revenir les mains vides.

Adopter un chat en association Le chat libre toulouse

L’Association Le Chat Libre

C’est alors que nous avons rencontrés les bénévoles de l’Association Le Chat Libre. Je vais vous parler plus précisément de cette association toulousaine, car c’est par eux que nous avons recueillis Ivy. Mais sachez qu’il existe beaucoup d’autres groupements similaires partout en France, donc renseignez-vous dans votre région. Je ne sais pas si je vais réussir à exprimer mon sentiment quant aux bénévoles de l’association. Cette rencontre m’a beaucoup touchée, ce sont des gens qui se dévouent corps et âme pour sauver la vie et s’occuper de chats abandonnés.

Le plus souvent, ils sont recueillis dans la rue ou suite à des abandons. Rien que d’écrire ces lignes j’ai le cœur brisé… Les bénévoles de s’association s’occupent donc de récupérer les chats et chatons, de les soigner si besoin (certains étant très malades…). Ils sont ensuite placés soit au refuge de l’association, soit en « famille d’accueil » le temps de leur trouver un foyer définitif. Sachez que vous pouvez contribuer à l’association de plusieurs façons : en adoptant un chat bien sur, en faisant un don monétaire.

Mais aussi en étant « famille d’accueil » et c’est une démarche que j’aimerais beaucoup entreprendre, mais je ne suis pas seule décisionnaire dans mon foyer et c’est aussi une charge (bien que les croquettes et autres nécessités soient fournies par l’asso). Et comme je ne ne suis pas véhiculée cela complique les choses pour moi. Vous pouvez également mettre vos « talents » à contribution pour l’association, en termes de communication, de photo, aide à la gestion du site web ou tout simplement en venant visiter les chats au refuge et passer un moment avec eux.

L’adoption d’Ivy

Comme je vous le disais, nous avons rencontrés les bénévoles du Chat Libre lors de leur présence chez Jardiland. Après avoir fait le tour des chats présents pendant 20 bonnes minutes, je dois vous avouer que nous avions une Clémence très attendrie et un Mickaël un peu sceptique genre « Tu veux vraiment en prendre un là maintenant tout de suite ? » haha ! Mais alors, lorsque les bénévoles m’ont mis Ivy (initialement nommée Poivrée Neige) dans les bras, cette toute petite chatte si fragile et incroyablement sage, c’était terminé on partait avec elle !

D’ailleurs, si vous me suivez sur les réseaux vous savez qu’elle a bien caché son jeu la coquine ! Elle a été un vrai coup de cœur et je ne regrette absolument pas (Mickaël non plus). Encore une fois, le fait de « sauver » un petit animal est vraiment une sensation de bonheur immense et on a envie de tous les prendre je vous le garantie.

Au niveau des démarches administratives, voici comment ça se passe. L’association vous fait signer une sorte de « contrat » comme quoi vous adopter le chat, mais surtout comme quoi vous vous engagez à prendre soin de lui. Dans le cas d’Ivy qui était une chatte non stérilisée, l’association demande un chèque de caution afin de s’assurer que l’on fasse bien l’opération. Ils prennent bien soin à ce que tous les chats soit stérilisés afin d’éviter une procréation importante et donc plus d’abandons de chats. Une fois la stérilisation faites nous avons renvoyé l’attestation du vétérinaire à l’association qui nous renvoie notre chèque de caution et entreprend les démarches administratives du Certificat d’adoption et du changement de propriétaire, Ivy est officiellement à nous !

Adopter un chat en association Le chat libre toulouse

Sachez qu’avec ce genre d’association, vous ne « payez » pas le chat en lui-même. Mais vous payez les soins qui lui ont été administrés (vaccins, stérilisation si elle est faites, etc…) ainsi que des frais d’adhésion à l’association. Nous avons réglé environ 140 euros au moment de la prendre pour ces soins et la partie reversée à l’association, mais quoi de plus normal ! Je trouve que ce système est avantageux pour tout le monde et reste accessible même si vous avez un petit budget. Bien sûr, il faudra compter les frais du matériel (cage, litière, croquettes, etc…) en plus. Si vous savez déjà que vous voulez un chat je vous conseille d’anticiper tout ça pour avoir un meilleur prix. Car nous avons acheté tout sur place, chez Jardiland donc, par précipitation, mais je sais qu’on pouvais trouver vraiment moins cher pour tout ça.

Peu importe, je ne vous dis pas le bonheur de ramener cette petite bouille à la maison. Elle fait maintenant partie de notre famille depuis plus d’un an. Et très honnêtement, je ne pensais pas pouvoir ressentir autant d’amour pour un animal. C’est presque mon bébé et je suis d’autant plus heureuse de l’avoir « sauvée » et surtout d’essayer de lui offrir chaque jour une belle vie, un confort et de l’amour.

N’hésitez pas à visiter le site internet de l’association Le Chat Libre si vous êtes de Toulouse et que vous voulez plus d’informations. Et à les suivre sur Facebook pour connaître l’actualité. C’est une association sérieuse et bienveillante que je recommande à tous mes proches sans cesse, donc si vous souhaitez sauter le pas sachez qu’il y aura toujours un petit animal prêt à nous donner de l’affection et à en recevoir.

Adopter un chat en association Le chat libre toulouse

Et vous, avez-vous un animal ?

Vous avez déjà adopté en association ?

Tendance Clémence, blog Toulouse

 

Comments (8)

  • Céline C 3 mois ago Reply

    Coucou ! Je dois dire que je savais que tu avais un petit chat car je le vois de temps en temps dans tes vidéos. Mais je ne connaissais pas l’histoire d’Ivy et j’ai trouvé ton article très touchant ! Bravo pour ce geste ! Je connais le Chat Libre étant toulousaine moi aussi et comme toi l’aventure de famille d’accueil me tente aussi… J’en profite pour souhaiter à Ivy et à toi une très bonne annee 2018!

    clemence 3 mois ago Reply

    Coucou Céline, merci pour ton commentaire. Effectivement j’ai trouvé ça important d’en parler et d’essayer de faire connaître l’association 🙂
    Une bonne année 2018 à toi aussi <3

  • Sofia LR 3 mois ago Reply

    Coucou Clémence,
    Superbe article Ivy est trop belle. Je te suit sur snap et effectivement Ivy est une coquine qui adore les câbles iPhone lol.
    Alors moi j’ai un chat et un chien que je n’ai pas recueilli grâce à une association mais c’est tout comme.
    Comme tu le sais je suis portugaise et au Portugal il y a beaucoup d’animaux abandonnés parce que les gens ne prennent pas soin de stériliser leur chienne ou leur chatte donc après il y a des bébés partout.
    Mon chat a aujourd’hui 14 ans je l’ai recueilli au Portugal je me promenais sur le marché et là je vois un tout petit chat gris dans une cage d’oiseaux sur le marché.( les gens font exprès de les mettre dans ces conditions pour qu’on ait de la peine et qu’on les prennent).
    Ça n’a pas loupé parce que j’ai eu beaucoup de peine je me suis dit mais comment on peut mettre un chat dans une si petite cage d’oiseau même s’il lui était très petit et il était tout maigre.
    C’était l’année de mon mariage on n’était pas censé prendre un animal tout de suite mais j’étais tellement triste je n’arrêtais pas de parler de lui je n’avais que lui en tête quand je suis rentré à la maison, que mon mari est retourné sur le marché est revenu avec le chat.
    Et pour ma chienne qui a 11 ans maintenant ça a été la même chose je l’ai acheté sur le même marché elle était toute petite une petite boule de poils et par contre elle était dans un carton très haut donc on les voyait à peine.
    Donc je ne suis pas rentré chez moi avant de la prendre mais je l’ai quand même prise en laissant ma pièce d’identité au marchand je l’ai emmené chez un vétérinaire juste pour être sûr que ça ne viendrai pas un grand chien car je suis en appartement le vétérinaire m’a confirmé que non que ça resterait un petit chien donc je suis revenu chez le marchand j’ai récupéré ma pièce d’identité et je lui ai donné l’argent et je suis reparti avec ma chienne.
    Et chaque année quand je pars au Portugal malheureusement je ne peux pas prendre tous les animaux mais près de ma maison il y a plein de petits chats abandonnés tout maigres donc pendant toutes les vacances je l’ai nourri parfois j’essaie de les caresser mais ils sont un peu sauvages donc ne se laisse pas faire. Malheureusement c’est la seule chose que je peux faire car je ne peux pas tous les prendre.
    Je te remets mon pseudo snap et insta pour que tu arrives à visualiser qui je suis : Sof_iiaa31
    DSL pour le roman mais j’avais envie de partager mon expérience avec toi et avec tes abonnés parce que peut-être que quelqu’un va avoir envie de faire pareil.

    clemence 3 mois ago Reply

    Bonjour Sofia,

    J’espère que tu va bien ! Ne t’inquiète pas je vois très bien qui tu es. Merci à toi d’avoir partager ton expérience dans ce commentaire. Ton geste est vraiment admirable et généreux, bravo à toi ! Je pense que peux importe la façon dont on adopte un animal, le principal c’est de prendre soin de lui et de lui donner plein d’amour tout au long de sa vie.
    Bonne dimanche ma belle 🙂

  • Frédérique GUILLON WEBER 3 mois ago Reply

    Super article Clémence ! Je suis moi-même famille d’accueil pour l’école du chat libre de Toulouse… N’ayant pas le coeur d’adopter un chat après le décès du mien (trouvé dans la rue, presque 15 ans de vie commune), j’offre mon temps et mon espace à l’association… Famille d’accueil c’est bien parce-qu’il y a tous les avantages du chat et financièrement, c’est plus léger mais c’est difficile aussi quand ils sont adoptés ou quand ils s’en vont au paradis des chats (certains sont bien amochés par la vie)… Je pourrais en parler pdt des heures… C’est une très belle aventure !

    clemence 3 mois ago Reply

    Bonjour Frédérique, merci beaucoup pour ton commentaire et ton témoignage ! Ca me tente vraiment, peut-être à l’avenir en tout cas quand j’aurais un appartement plus grand et si j’arrive à convaincre le chéri 🙂

  • Mélanie 3 mois ago Reply

    Bonjour Clémence,

    Tout d’abord, en tant que bénévole et famille d’accueil pour l’association, je te remercie pour ton adoption et pour ce post qui je l’espère sensibilisera les gens à l’adoption plutôt que l’achat. Famille d’accueil est une expérience formidable, riche en émotions. Je suis toujours aussi heureuse que triste quand Inde mes accueils est adopté, mais je sais que c’est une déco de chance pour lui, et qu’il sera heureux ensuite. J’ai gardé contact avec certains adoptants,et c’est toujours une joie de voir mes bébés heureux (car oui, qu’ils soient grands ou petits en arrivant chez moi, cesont tous mes bébés !! ). Je t’encourage à devenir famille d’accueil, on apprend beaucoup sur les chats aussi, puisqu’on voit pleins de caractères différents. J’ai adopté le mien, un de mes accueils j’ai refusé qu’il me quitte pour une autre maison. Je suis très heureuse et j’aime mon chat, même s’il m’en fait quelquefois voir de toutes les couleurs !

    Voilà, désolée pour le roman, et merci à toi!

    clemence 3 mois ago Reply

    Bonjour Mélanie,

    Merci pour ton commentaire, je suis contente si je peux apporter un peu de visibilité à l’association à mon échelle 🙂
    Merci pour ton témoignage, j’aimerais beaucoup être famille d’accueil lorsque j’en aurais la possibilité

    A bientôt 🙂

N'hésitez pas à me laisser vos avis et vos questions en commentaires :)

%d blogueurs aiment cette page :