Luxe & maroquinerie Mode

L’augmentation des prix chez les maisons de luxe (Louis Vuitton, Chanel, Gucci). Comment ? Pourquoi ?

L'augmentation des prix chez les marques de luxe

L’augmentation des prix chez les marques de luxe (Louis Vuitton, Chanel, Gucci)

Les maisons de luxe augmentent régulièrement le prix de leurs articles best-seller. C’est le cas depuis plusieurs années et l’année 2020 a été particulièrement marquée par plusieurs augmentations. En particulier pour les marques comme Louis Vuitton, Chanel, Gucci ou même Tiffany. L’une d’entre vous m’a interrogé sur mon avis concernant ces augmentations de prix. Je me suis dit que c’était un sujet très intéressant à aborder avec vous sur mon blog et en vidéo. Si vous voulez tout savoir sur les causes de ces hausses de tarifs et connaître mes conseils pour acheter intelligemment, je vous invite à visionner la vidéo ci-dessous.

Vidéo : zoom sur l’inflation des prix dans les maisons de luxe

N’hésite pas à t’abonner aussi à ma chaine Youtube !

En résumé

Les augmentations de prix dans les marques de luxe interviennent à minima une fois par an, si ce n’est plus. L’année 2020 a été particulièrement marquée par plusieurs hausses des tarifs, probablement dues à la crise sanitaire. L’inflation peut varier de 2% jusqu’à 17% (chez Chanel). Les produits les plus touchés sont généralement les sacs best-seller des maisons, ainsi que les petites pièces de maroquinerie et certains accessoires.

On a remarqué une augmentation de +8% des tarifs chez Louis Vuitton en un an (dont une hausse de +5% en mai 2020), +9% pour Gucci et entre 5% et 17% chez Chanel en 2020.

Les causes de ses augmentations

Les marques s’entendent pour dire que les coûts des matières premières augmentent, en particulier pour le cuir, le coton, l’or et le palladium (pour la bijouterie). Ce qu’elles répercutent sur les prix des produits finis. Une explication tout à fait censée, car avérée.

Cependant, je noterais aussi que les marques tiennent à préserver leur prestige et leur côté élitiste. En effet, plus le pouvoir d’achat des consommateurs augmente, plus ces marques vont devenir “accessibles”, or ce n’est pas leur objectif. Faire rêver et être réservé à une certaine clientèle est le propre des marques de luxe. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de place pour les plus petites bourses. La preuve avec les “produits d’appels” qui sont les moins coûteux des marques (exemple : le cabas Neverfull ou le Speedy chez Louis Vuitton). Mais les marques préfèrent que ce type d’achat reste exceptionnel pour les budgets moyens. L’augmentation des prix leur permet de conserver leur place sur le marché du luxe et de ne pas descendre au rang de “marques premium” ou haut-de-gamme.

La crise sanitaire liée au Coronavirus est aussi une des causes de ces fortes augmentations en 2020. La fermeture des points de vente et les couvres-feu ont ralentis les ventes des marques. Continuer à générer de la croissance en préservant sa marge est l’objectif de toute entreprise à but lucratif. Les maisons de luxe profitent d’une sorte de rapport de force vis-à-vis de leur clientèle. Les consommateurs ont eu moins la possibilité de se déplacer et ils ont donc envie de profiter de leurs sorties shopping pour dépenser. On augmente donc les prix en prévision de leur retour en point de vente.

Également, la production des pièces a été ralentie par la pandémie. Moins de production signifie plus de rareté des articles, des ruptures de stock, créant ainsi un sentiment d’urgence chez le client, qui sera prêt à payer plus cher pour avoir le sac qu’il veut absolument (exemple : la Multipochette et la Pochette Metis chez LV). Il est bien évidemment qu’il faut être une marque forte et bien installée sur le marché pour se permettre une telle stratégie commerciale en minimisant les risques de perdre des parts de marché.

Mes conseils et points de vigilance

Il est difficile de prendre position par rapport aux augmentations des prix. Évidemment, je ne les cautionnent pas spécialement, mais je n’ai pas de recette miracle à vous donner. Si ce n’est de ne pas traîner pour acheter les pièces dont vous rêvez, avant que les prix n’augmentent encore. Ou alors de vous tourner vers la seconde main, dans le but de faire des économies.

Attention tout de même à être bien consciente d’une chose : à la valeur que vous donnez aux pièces. par exemple : vous étiez prête à payer ce sac maximum 1000 euros, mais son prix est passé à 1200 euros. Sachez que, en règle générale, sa qualité reste la même. Une augmentation de tarif ne signifie pas que l’article a été amélioré (malheureusement). Vous allez donc payer plus cher un article sans rien recevoir un retour, si ce n’est le prestige de la marque. Je pense qu’il faut le garder en tête afin de faire les bons choix lors de ses achats luxe.

Enfin, plus les prix augmentent plus il est difficile de faire de la plus-value sur les produits de luxe. Vous ne gagnerez pas tout de suite de l’argent en revendant vos articles de luxe, ou alors très peu. Les personnes ayant acheté leur Speedy de Louis Vuitton au prix de 400 euros il y a 10 ans et l’ayant gardé en bon état, vont forcément faire un beau bénéfice aujourd’hui. Mais seulement plusieurs années après. Donc je pense qu’il vaut mieux miser sur des pièces dont vous vous servirez vraiment au quotidien, plutôt que des articles à usage occasionnel qui mettront plus de temps à prendre de la valeur. N’oubliez pas : quand vous achetez du luxe, vous faites un investissement.

Je vous partage quelques hausses de prix

Pour terminer cet article, je souhaitais vous partager quelques hausses de prix que j’ai observées sur des articles Louis Vuitton qui m’intéressent. Je les ai notés dans ma Wish-list sur mon téléphone et j’ai été forcée de constater que les augmentations sont parfois décourageantes pour un achat. Car de nouveau la qualité reste la même… La Pochette Clé est tout de même passée de 140 à 185 euros depuis qu’elle est sur ma liste. Un “achat plaisir” qui se transforme en un achat pour lequel je dois davantage économiser, du coup je n’ai toujours pas sauté le pas…

  • Pochette clés Louis Vuitton : 140€ en décembre 2019 / 145€ / 150€ / 155€ / 185€ en janvier 2021
  • Neverfull MM toile : 1040€ en décembre 2019 / 1070€ / 1120€ / 1150€ en janvier 2021
  • Pochette Métis LV cuir empreinte : 1650€ en décembre 2019 / 1700€ / 1790€ en janvier 2021
  • Pochette Métis toile monogramme : 1390€ en décembre 2019 / 1430€ / 1500€ / 1600€ en janvier 2021
  • Speedy 25 bandoulière : acheté 1150€ en juillet 2020 / 1180€ en janvier 2021
  • Speedy 30 bandoulière : acheté 1080€ en décembre 2019 / 1110€ en janvier 2020 / 1170€ en mars 2020 / 1200€ en janvier 2021

J’espère que cet article aura été intéressant pour vous.

N’hésitez pas à me partager vos connaissances et vos réflexions sur le sujet en commentaire

Tendance Clémence, blog mode Toulouse

1 Comment

  • Reply
    arianelambert
    29/01/2021 at 09:01

    Merci pour votre vidéo, c’est super !

    Bon week-end

    Ariane
    https://www.persun.fr/

  • Quelque chose à ajouter ? Partage-moi ton avis en commentaire !