Série : Pretty Little Liars

Je reviens aujourd’hui avec un nouvel article lifestyle, dans la catégorie “Série télé” avec une série qui est probablement une de mes préférées, si ce n’est MA préférée je vous l’avoue, si s’agit de Pretty Little Liars. C’est une série assez particulière je trouve qui mêle à la fois série de “fille” (mais pas trop ça reste vraiment léger) avec enquête et suspens à fond ! C’est vraiment une des meilleures séries que j’ai pu regarder et je la conseille à tout le monde. De toute façon une fois qu’on a commencé c’est terminé pour vous !  Bref, j’avais envie de débriefer avec vous sur cette série, sur ce que j’en ai pensé maintenant presque terminée.

Attention, cet article contient des spoilers, ne le lisez pas si vous ne voulez pas connaître certains éléments de la série ainsi que sa presque fin.

Pretty Little Liars – 6 saisons –  160 épisodes de 42 minutes

Synopsis :

Pretty Little Liars est tiré des livres “Les menteuses” de Sara Shepard, j’ai lu les premiers tomes et je les aient trouvés excellents. En revanche, l’histoire n’est pas tout à fait la même et le dénouement non plus.

C’est donc l’histoire de cinq amies : Alison, Hanna, Spencer, Aria et Emily. Un jour lors d’une soirée pyjama, Alison disparaît mystérieusement, suite à ce drame, les filles se disperse peu à peu. Un an plus tard, elles commencent à recevoir des messages et des menaces de la part de “A”, concernant des secrets que seuls Alison connaissaient. Les filles commencent alors à mener l’enquête afin de découvrir l’identité de A et ce qui est réellement arrivé à leur amie Alison.

Mes personnages préférés :

Pour cette série je n’ai même pas hésité, mes personnages préférés sont Hanna et Spencer. A égalité je dirais car si j’ai adoré Hanna tout de suite pour sa personnalité et ses répliques tranchantes et drôles. C’est venu plus tard pour Spencer qui se révèle de saisons en saisons et est sûrement la plus investie dans les enquêtes. J’apprécie aussi beaucoup Mona, pour son côté mi-ange, mi-démon. Au final on ne sait jamais vraiment de quel côté elle est ! Côté garçon, c’est sans aucun doute Caleb mon favori, je trouve qu’il est devenu un personnage indispensable de la série. D’ailleurs j’ai été très déçue lorsqu’il est parti pour Ravenswood, cassant ainsi mon couple favoris Haleb (Hanna et Caleb). Enfin, j’aime bien sur le grand méchant A qui est au centre de toute l’histoire, il/elle est trop fort, trop tout.

Les personnages que j’aime le moins :

Au niveau des protagonistes je n’ai jamais accroché avec Aria, je trouve son personnage un peu trop plat, sans prise de risque et toujours trop concentrée sur ses histoires d’amour (assez ennuyeuses je dois dire). Et on doit bien avouer qu’elle est un peu sortie avec tout Rosewood . Après j’ai toujours eu du mal avec Alison, pour moi c’est un personnage pénible qui ne sait pas ce qu’il veut. Enfin bon sans Ali, pas d’histoire donc on lui pardonne. Côté garçon, je ne porte pas trop Ezra dans mon coeur. En fait c’est surement l’histoire vraiment lourde Aria/Ezra qui m’a lassée. Ces scènes interminables alors qu’on meurt juste d’envie de retourner dans l’action pour découvrir qui est A plutôt que de les voir ne pas arriver à se décider.

Le déroulement de la série :

Il faut quand même dire que PLL est une série assez longue, elle est bien rythmée selon les épisodes, les intrigues sont toujours plus intenses. J’ai aimé le fait qu’on crois toujours savoir qui est A et qu’au final non. On se fait mener en bateau à chaque fois. En revanche, certains épisodes sont beaucoup trop longs et ne servent à rien. J’ai remarqué ça dans toutes les saisons, ils sont là pour combler un peu (comme dans toutes les séries vous aller me dire). A noter aussi quelques incohérences, comme le fait que les filles ne vont jamais voir la police au final. Ce qui rend la série parfois vraiment illogique, disons qu’elles n’ont pas vraiment de réactions “normales” face à certaines situations.

Egalement, les histoires d’amour sont assez prévisibles à chaque fois, mais le suspens sur l’identité de A comble cela. Des suspects, des meurtres et des secrets dévoilés, c’est le lot de PLL. Je ne pourrais pas vous résumé tout le déroulement de la série car il se passe vraiment beaucoup de choses. D’ailleurs, expliquer PLL à quelqu’un qui ne connait pas c’est quasiment impossible ! Sachez juste que c’est vraiment une série qui tient en haleine un bon moment. Même si parfois on en a un peu marre de ne pas découvrir qui est A, les scénaristes arrivent toujours à nous garder auprès d’eux avec des nouvelles enquêtes.

La fin de la série (spoilers) :

C’est là que ça se complique, la série Pretty Little Liars n’est pas totalement terminée mais on sait qui est A. D’ailleurs nous avons eu deux révélations, tout d’abord Mona dans la saison 2, qui était A sans l’être puisqu’elle était juste manipulée par lui/elle. J’avais été très contente et surprise que ce soit Mona à ce moment-là. Cependant, la révélation récente comme quoi c’est en réalité Cece qui est Big A est un peu.. perturbante. J’aurais préféré que ce soit vraiment un personnage central qui soit A ou en fasse partie (comme l’une des filles). Car on ne vois pas Cece tout le temps dans la série, c’est donc assez facile que ce soit elle.. Cependant son histoire est vraiment bien ficelée, les raisons expliquées sont logiques et ça tient la route.

Par contre, le fait que Sara soit sa complice, là je dis non ! Sara existe depuis seulement la dernière saison, c’est vraiment trop facile, de plus on ne connait pas son mobile. Je laisse quand même une chance à la fin de la saison 6 et à la 7 pour nous expliquer les éléments manquants. Comme l’assassinat de la mère d’Alison dont on ne connait pas encore le coupable. La série reprendra en janvier sur le thème de “5 ans plus tard” où l’on vois les Liars adultes. J’ai hâte de voir ça car cela apportera un vent de nouveauté à la série !

Mon avis final :

Pretty Little Liars reste, pour moi, une série incontournable à vraiment regarder. Pour les filles, comme pour les garons d’ailleurs, elle est prenante. J’ai commencé à regarder tous les épisodes depuis le début maintenant que nous savons qui est A afin de m’y replonger avec cette nouvelle idée en tête et d’analyser un peu si tout est cohérent. Comme je vous l’ai dis, la série va vite et il se passe une multitude de choses. J’aime assez avoir des éléments au fur et à mesure, j’ai aimé enquêter, faire des suppositions et au final me tromper. Oui ça rend dingue mais c’est bien ça l’essence même de la série. Les personnages évoluent au fur et à mesure et grandissent, doivent prendre des décisions.

Sans compter que deux des Liars tuent quelqu’un, même si c’est “un accident” c’est assez rare que ça arrive dans ce genre de série et j’ai trouvé ça vraiment intéressant pour les personnages. De plus, même si on vois quelques moments de la vie des filles ça n’est pas lourd et pas trop intrusif. La série n’est aussi absolument pas vulgaire (contrairement à beaucoup de séries aujourd’hui) et aborde aussi certains thèmes importants : la boulimie, l’homosexualité, la différence d’âge, les préjugés. Mais sans jamais tomber dans le cliché. C’est une série un peu psycho parfois, limite thriller qui vous fais frissonner gentiment.  Une excellente série à suspens pour tous !

Vous connaissez Pretty Little Liars ?

Vous appréciez cette série ?

Tendance Clémence, blog lifestyle Toulouse

Related Posts

Show Comments Close Comments
  1. Pingback: Série : Broadchurch - Tendance Clémence

Quelque chose à ajouter ? Partage-moi ton avis en commentaire !